Mettre en place un projet éducatif territorial

Groupement de deux communes rurales (zone très enclavée) de 463 habitants situées en Midi-Pyrénées comptant 110 enfants scolarisés

Présentation résumée :

Les deux communes concernées par le PEDT sont de très petite taille.Elles ont souhaité mutualiser leurs compétences autour d’un projet éducatif commun. Des liens entre les structures des autres communes ont également été initiés et sont en cours de développement.
L’intercommunalité  comprend dix petites communes dont deux seulement disposent d’une école primaire. L’intercommunalité a de ce fait les compétences périscolaire, extrascolaire, et la petite enfance.L’intercommunalité gère également une structure d’internat.
Les communes ont choisi après concertation le mercredi comme cinquième matinée et la régularité pour le nouveau périscolaire en quatre séquences de 3/4h insérées dans le périscolaire existant. Les deux communes ont signé une convention départementale « Territoire éducatif » qui donne les objectifs généraux du projet éducatif départemental concerté. Une politique éducative partenariale, au sein de ces territoires, est en place depuis des années.
Une commission enfance jeunesse avait été créée en 2009 dont la mission était d’animer les projets de territoire, de favoriser le travail en réseaux, d’organiser l’expression des habitants et d’évaluer les impacts des actions entreprises. Un travail partenarial avait donc été initié dans le cadre de la mise en place d’un projet éducatif local (PEL).Le PEDT a été perçu et conçu comme un élément de ce PEL. Il concerne les différents temps, espaces et acteurs éducatifs, allant de la petite enfance à la jeunesse.
Pour ce qui est des activités proposées dans le cadre du périscolaire du soir, les communes ont fait le choix d’organiser ces temps par groupes différenciés : 

  • un groupe en soutien scolaire
  • un groupe en APC (activités pédagogiques complémentaires) intégré au PEDT + ALSH (accueil de loisirs sans hébergement)
  • un groupe en NAP (nouvelles activités périscolaires) intégré au PEDT
  • un groupe avec une association locale

Points forts du projet :

  • Qualité de la démarche du projet (diagnostic/suivi/évaluation)
    Le PEDT a bénéficié de l’antériorité du PEL et d’un fort partenariat local structuré.
  • Adaptation aux caractéristiques de la commune
    Le PEDT s’intègre de manière plus globale dans le projet de territoire, pariant sur le dynamisme économique de la région. C’est une zone très enclavée à forte identité locale et les jeunes s’identifient largement à leur lieu de vie.
    Le territoire fait face à une décroissance démographique et fournit des efforts pour redynamiser son économie locale. Le soutien aux familles et aux jeunes est une problématique clairement identifiée par les élus. Et, une priorité est donnée au soutien à la recherche d’emploi pour les jeunes et à l’accompagnement des familles fragilisées. En effet, le territoire, depuis sa période de désindustrialisation, mêle ainsi enjeux territoriaux et politique jeunesse/enfance.
    Une autre spécificité du territoire concerne le statut d’internat, autre temps éducatif articulé au PEDT (section sportive proposée dans ce cadre) au sein duquel sont menés des projets en lien avec les associations locales et les associations d’Education populaire.
  • Utilisation des ressources locales
    Le PEDT a aussi associé des institutions locales comme l’Office national des fôrets (ONF), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et le parc régional qui apportent une qualité importante dans les activités.
  • Pistes d’évolution
    Le département fait l’objet d’une grande diversité dans l’aménagement des horaires entre temps scolaire et temps périscolaire, aspirant, dans les années à venir à une plus grande harmonisation du fait de l’existence d’un comité départemental d’accompagnement des projets éducatifs locaux fédérateur des territoires.

Organisation des horaires dans le cadre du PEDT (maternelle et élémentaire) :

 

Ces exemples peuvent vous intéresser

Commune rurale de 845 habitants située dans le Centre qui compte 71 enfants dont 24 en maternelle et 47 en élémentaire
Commune urbaine de 123 704 habitants située en Lorraine comptant 92 45 enfants scolarisés
Commune péri-urbaine de 7 269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés