Mettre en place un projet éducatif territorial

Commune rurale de 692 habitants située en Auvergne comptant 76 enfants scolarisés

Présentation résumée :

La commune a choisi le mercredi comme cinquième matinée et a réparti les horaires scolaires sur les quatre jours régulièrement (sortie à 15h30). 
Par contre, les trois heures du nouveau périscolaire sont réparties sur deux plages de 1h30, le mardi et le jeudi de 15h30 à 17h.Elles s’intègrent dans le périscolaire du soir.
Le PEDT est construit autour des conséquences directes de l’aménagement des rythmes scolaires. 
Il a été élaboré suite à une concertation avec l’équipe pédagogique du groupe scolaire et les membres du conseil municipal et a abouti à l’organisation d’un ALSH sur la commune.
A cette date, aucun lien n’est établi entre le scolaire et le périscolaire. 
Aucune politique éducative formalisée n’était en œuvre avant le PEDT.

Eléments qualitatifs (points forts du projet) :

La commune a opté pour un accueil de loisirs déclaré avec des taux d’encadrement réglementaires et son projet éducatif.

  • Adaptation aux caractéristiques de la commune :
    La commune a adapté l’organisation et les activités proposées aux enfants à la faiblesse du tissu associatif en optant pour une gestion directe et la mobilisation des bénévoles.

 

 

Ces exemples peuvent vous intéresser

Commune rurale de 588 habitants en Champagne-Ardenne qui accueille les enfants de 3 autres communes (74 enfants concernés)
Commune rurale de 900 habitants située dans le centre comptait 101 élèves d’une seule école primaire publique
Groupement de deux communes rurales (zone très enclavée) de 463 habitants situées en Midi-Pyrénées comptant 110 enfants scolarisés